News

Impression
Marque-page
Partager sur
Facebook Twitter Linkedin
Contactez-nous

ArcelorMittal, fournit les produits de couverture, le serpentin et les planchers collaborants pour le futur stade de football de Bordeaux ainsi que les tubes et les poutrelles

23-10-2014



Communiqué de presse : C’est la première fois en France qu’un stade est réalisé avec une telle proportion d’acier !

L’acier d’ArcelorMittal, fabriqué sur les sites français et européens du groupe, est l’un des principaux matériaux utilisé pour la structure du Nouveau Stade de Bordeaux, qui accueillera notamment l’EURO 2016. Il offre une structure unique en France, en acier, reconnue pour son extrême légèreté.

L’utilisation de l’acier dans la structure du Nouveau Stade de Bordeaux remplace l’usage traditionnel et quasi exclusif du béton et permet de réduire considérablement le poids de la construction. La réduction de poids engendre une réduction des fondations, ce qui permet un gain de temps et de coûts. Le Nouveau Stade de Bordeaux sera construit en 26 mois, entre janvier 2012 et janvier 2015.

   Galerie Photos:

  - Stade de Football de Bordeaux

 

 

 Pour le Nouveau Stade de Bordeaux, ArcelorMittal a fourni :
- 4200 tonnes de poutrelles d’acier
- 500 tonnes tubes en acier
- 70 000 m2 d’acier pour l’habillage intérieur (dont l’écran géant de sous toiture perforée en profil Frequence® ; l’écran assure une fonction de protection contre les intempéries mais a également une fonction d’isolation acoustique)
- 20 000 m2 de planchers collaborants en acier (Cofraplus® 60)

L’acier  est très présent dans le Nouveau Stade de Bordeaux :
- la structure des tribunes Nord et Sud,
- l’ossature de la volée haute,
- la charpente métallique du toit,
- l’essentiel de l’habillage : la sous-face du bol  des gradins hauts, l’habillage du serpentin, et l’intégralité des supports et habillage de la couverture

 

La charpente représente 12 000 tonnes de métal, soit deux fois le poids de la Tour Eiffel. Elle est composée de 644 poteaux circulaires en acier pouvant aller jusqu’à 37 mètres de hauteur et l’acier sert de support à d’autres matériaux comme l’habillage extérieur en aluminium.
La charpente a été entièrement fabriquée en France, à partir notamment des aciers ArcelorMittal en provenant d’Espagne.
Pour la partie habillage, la fabrication a été réalisée sur les sites d’Haironville (Frequence®) - Hacierco® 40SR et 56S),   à Strasbourg (Cofraplus® 60) et à Contrisson où le nouveau revêtement «  Colorissime® Evolution »  a été produit  pour garantir une  protection anticorrosion plus efficace que les revêtements classiques.
La composition unique de ce revêtement  à base de zinc /magnésium qui permet d’offrir des performances nettement supérieures aux autres solutions, est également plus écologique car elle augmente la durée de vie des bâtiments et réduit les émissions de CO2 en allégeant les produits.
H Bourrier, CEO d’ArcelorMittal France a indiqué : « ArcelorMittal est un acteur majeur dans le secteur de la construction grâce à sa gamme étendue de produits et solutions acier utilisés aussi bien pour la structure des bâtiments que pour l’enveloppe (toiture, façade, plancher).
Le groupe propose également de nombreuses innovations pour répondre aux nouvelles exigences techniques et esthétiques de ce secteur»

 

 

L’acier d’ArcelorMittal est de plus en plus présent dans le secteur de la construction où il remplace les matériaux traditionnels, plus lourds, moins résistants et plus coûteux.
On retrouve ainsi l’acier d’ArcelorMittal partout : dans les produits de structure, de bardage, de façade, de couverture, de plancher, ou complexe d’isolation ou encore de toiture, notamment photovoltaïques, des bâtiments industriels, tertiaires, agricoles et résidentiels.

L’acier d’ArcelorMittal a ainsi récemment été utilisé  pour l’enveloppe du stade Geoffroy Guichard, dans la construction du Zénith de Rouen, du Centre de Tri de Perpignan ou du Quai des Arts de Rumilly…
L’acier est recyclable indéfiniment sans perte de propriété et 80% des aciers issus de la construction sont recyclés dans les usines de production d’acier.

 

La capacité maximale du Nouveau Stade de Bordeaux sera de 42 000 places assises dans la configuration football ou rugby, ce qui en fera le seul stade d’une telle capacité dans le grand Sud-Ouest. Il a été conçu de façon multifonctionnelle pour accueillir une programmation variée –  sportive, culturelle et d’affaires. Le Nouveau Stade de Bordeaux a été imaginé par le Cabinet d’architectes Herzog et de Meuron.
La construction a été confiée au groupement Stade Bordeaux Atlantique composé de deux acteurs majeurs de la construction : les groupes VINCI et FAYAT et ses filiales Castel & Fromaget ainsi que Sarec.